Valeurs : bullshit ou pas bullshit ?

Valeurs : bullshit ou pas bullshit ?

Le monde de l'entreprise est plein de petites habitudes... qui ont l'air de n'engager que ceux qui y croient.

Prenons l'exemple des valeurs d'entreprise. Voilà le genre de truc qui m'a toujours donné des boutons, surtout depuis le scandale Enron. J'ai toujours pensé que seuls les dirigeants y croyaient. Et tout le monde suit sans rien dire. 🤐

  • 💥 Pourquoi l'entreprise Enron a-t-elle fait faillite ?
  • 🙅‍♂️ Pourquoi était-elle en contradiction avec ses valeurs ?
  • 🤓 Pourquoi avons-nous quand même défini des valeurs chez OpenClassrooms ?
  • 💩 Quelqu'un aurait-il un détecteur de bullshit ?

Vous saurez (presque) tout ça dans cette nouvelle édition de "Start-up à scale-up" !


Pourquoi les valeurs d'Enron sont très drôles

Enron est une entreprise du secteur de l'énergie (gaz) qui s'est diversifiée tous azimuts dans les années 90 dans l'eau, les télécommunications et même... la pâte à papier.

Longtemps citée en exemple d'entreprise innovante, parmi les entreprises les plus valorisées des Etats-Unis, elle s'est effondrée en 2001 dans un scandale retentissant. En effet, les dirigeants avaient fait de la fraude comptable à grande échelle.

Et pourtant. Enron avait des valeurs. Et quelles valeurs !

  • Intégrité
  • Communication
  • Respect
  • Excellence

C'est drôle, non ? Surtout "intégrité". 😅

Ils avaient même un superbe code d'éthique :

Code d'éthique d'Enron – Très peu servi, état comme neuf
🤔
Bon alors, tout cela prouve que les valeurs d'entreprise ne servent à rien c'est ça ?

En tout cas chez Enron, les valeurs écrites sur les murs n'ont clairement pas marché. Et c'est là le secret :

Avoir des valeurs ne suffit pas.
Il faut encore qu'elles soient suivies, dans la culture.

C'est pour ça que j'ai toujours eu peur de définir des valeurs d'entreprise. Peur de faire quelque chose dont tout le monde se moque, comme si j'étais seul à y croire.

Et pourtant nous l'avons fait chez OpenClassrooms.

Les principes d'OpenClassrooms

Il y a plusieurs années, alors que nous étions peut-être une cinquantaine de personnes, nous avons défini les principes d'OpenClassrooms. C'est comme des valeurs, mais orienté action. Les voici :

Les principes d'OpenClassrooms

Point important : ces principes ont été écrits par l'équipe elle-même après plusieurs sessions de travail où nous avons vidé notre stock de post-its. Nous avons demandé à l'équipe ce qui caractérisait OpenClassrooms selon elle.

  • We Care : nous prenons soin de nos étudiants, nous voulons qu'ils réussissent. Nous prenons également soin les uns des autres.
    Exemple : nous surveillons les décrochages et contactons les étudiants en retard pour les aider et créer un plan de rattrapage.
  • We Tell It As It Is : cela ne nous empêche pas de nous dire les choses. Nous parlons de ce qu'il se passe. Nous évoquons les problèmes plutôt que de les mettre sous le tapis.
    Exemple : nous avons un processus de "lessons learned" sur notre wiki dans lequel nous faisons le point sur ce qui s'est passé et prenons des actions.
  • We Dare : nous osons faire des choses nouvelles. Même si personne ne l'a fait avant.
    Exemple : nous avons osé créer le premier diplôme et la première alternance en ligne en France. Nous osons créer un moteur de recommandation de financement.
  • We Persist : en général, rien ne marche jamais du premier coup. Nous persistons, car il faut parfois des années avant d'y arriver.
    Exemple : nous persistons à proposer des formations à durée flexible conçues autour des compétences, là où la régulation (crédits ECTS) pousse plutôt à "compter les heures".

Ces principes se répondent entre eux pour s'équilibrer : "We care and we tell it as it is", "We dare and we persist". Nous ne sommes pas dans les extrêmes.


☝️ Mon analyse

Cela fait de nombreuses années que nous avons défini ces principes. Je pense avoir assez de recul aujourd'hui pour en tirer quelques leçons :

  • Définir des principes était une bonne idée. Je crois que nous avions besoin de les écrire pour en parler. C'est d'autant plus important pour les nouveaux membres de l'équipe qui ne nous connaissent pas : cela définit les comportements attendus.
  • Ce n'est pas suffisant (loin de là) : il faut encore que ces principes vivent au quotidien. Il faut les rappeler mais surtout montrer l'exemple.
  • Il faut illustrer : les principes peuvent être inspirants mais sonner creux. Il faut donc donner des exemples concrets.
  • Il faut (un peu) lâcher prise : on devrait toujours respecter les principes, mais on n'est pas parfait. On fait des erreurs. Ce n'est pas grave en fait. Il ne faut pas espérer la perfection, au risque d'avoir la garantie d'être déçus. Il faut en revanche parler de ces erreurs ("We tell it as it is") pour faire mieux la prochaine fois.
  • Il faut détailler : chacun interprète les principes un peu différemment. Plus on détaille, mieux c'est (voir illustration ci-dessous).
Plus de détails sur nos principes

❓ La question

🙋
Et vous, pensez-vous qu'on puisse créer des valeurs d'entreprise inspirantes et sincères ?