Sortez le P du PDG

Deux rôles, exécuter et superviser, chez une même personne ? Une mauvaise idée à long terme.

Sortez le P du PDG

Le PDG est le plus haut niveau de la hiérarchie d'une entreprise. Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se cachait derrière ces 3 petites lettres ? Je veux dire, vraiment demandé ? 🤌

  • Que signifient les lettres PDG ?
  • Pourquoi combiner 2 rôles est une mauvaise idée ?
  • Qu'est-ce qui fait un bon président ?
  • Le pouvoir absolu corrompt-il absolument ?

Vous saurez (presque) tout ça en lisant cette nouvelle édition "De start-up à scale-up".


Président ET Directeur Général

Décortiquons un peu le terme PDG, car il est constitué de 2 parties :

  • P : Président
  • DG : Directeur Général

En anglais, vous avez des termes équivalents qu'il faut connaître :

  • 🇫🇷 Président = 🇬🇧 Chair (Chairman, Chairwoman)
  • 🇫🇷 DG = 🇬🇧 CEO (Chief Executive Officer)

Quand vous démarrez votre start-up, vous êtes en général tout seul. Cela fait que vous avez tous les rôles :

  • Président
  • Directeur Général
  • Directeur Technique
  • Directeur Financier
  • Directeur des Ressources Humaines
  • Monteur de meubles de bureau IKEA
  • Agent de ménage
  • etc.

(rigolez pas, j'ai aussi fait les 2 derniers)

Petit à petit, votre entreprise évolue. Vous embauchez, vous vous structurez.

Puis vous commencez à tenir un comité d'administration (🇬🇧 board), généralement lorsque vous commencez à avoir des investisseurs.

C'est là qu'il faut commencer à faire attention. ⚠️

Le rôle du Président

Lors d'un board meeting, le Président est l'animateur de la séance. Il/elle s'occupe notamment de :

  • Constituer l'agenda du meeting
  • S'assurer que la parole circule
  • S'assurer que les décisions qui doivent être prises sont prises, que les votes ont lieu
Le Président n'est pas le "commandant". C'est un facilitateur.

Beaucoup se trompent sur le rôle du président. En effet, il n'a pas plus de pouvoir que les autres membres du comité d'administration dans l'absolu.

Mais c'est lui qui supervise l'ensemble en animant le board. 🤓

Président et Directeur Général = jeu dangereux

Bien qu'il soit possible de combiner les 2 rôles (Président et Directeur Général), c'est considéré comme une mauvaise pratique de gouvernance.

En effet, il s'agit d'une situation de pouvoir absolu.

Cela génère un conflit d'intérêt énorme, car la même personne a pour rôle :

  • D'exécuter la stratégie de l'entreprise (Directeur Général)
  • De superviser la stratégie de l'entreprise (Président), de vérifier que tout est bien fait

Vous imaginez ? Quelqu'un qui fait le boulot, et qui en même temps se donne une tape dans le dos en disant "Beau boulot, je suis fier de toi". 🤪


☝️ Mon analyse

Au début, on ne fait pas attention. On a d'autres chats à fouetter.

Néanmoins, il faut éviter de se laisser dépasser par les évènements. Quand l'entreprise grandit, il faut progressivement déléguer le rôle de président à quelqu'un d'autre.

Ne pas le faire peut... effrayer de futurs investisseurs. 😨

Voilà comment il faudrait que ça se passe dans le cas idéal :

  1. Vous démarrez l'entreprise tout seul, vous n'avez donc pas de board
  2. Vous levez des fonds, vos investisseurs réclament un board régulier. Vous êtes alors Président et Directeur Général.
  3. Dans la foulée, vous nommez 1 ou 2 board members indépendants (Non executive directors), des personnes expérimentées qui pourront vous conseiller.
  4. Puis, après quelques temps, vous pourrez inviter l'un de ces board members indépendants à prendre le rôle de président.
⚠️
Vos investisseurs vous recommanderont peut-être des board members indépendants. Ils sont peut-être très bien, mais vérifiez comment ils connaissent vos investisseurs... ils ne sont peut-être pas tout à fait indépendants. 🫣

Voilà en somme mon message aujourd'hui : il faut savoir lâcher du pouvoir au bon moment. Ce n'est pas toujours facile. Mais garder trop de pouvoir dans vos mains peut se révéler dangereux pour l'entreprise à long terme.